Logo Paroisse-Saint-Martin-de-Mayenne-Moulay

Paroisse Notre-Dame sur la Varenne

Les homélies de septembre

18 septembre 2023

« Ayons pitié comme Dieu a pitié. Le pardon n’est pas d’abord une exigence morale, mais une exigence de foi : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux »
Père Laurent

Messe du 24ème dimanche du Temps ordinaire, dimanche 17 septembre 2023 à Notre Dame d’Ambrières

Homélie du Père Laurent Ouattara : « Apprenons à aimer pour ensuite pardonner. L’erreur est humaine mais le pardon est divin. »

 

« Chers frères et sœurs, dimanche dernier, le Christ attirait notre attention sur la correction fraternelle en indiquant la procédure disciplinaire à suivre en cas de conflit entre la Communauté et l’un de ses membres.
Aujourd’hui, la parabole que nous rapporte Saint Matthieu nous permet de donner une image de la miséricorde divine.
Combien de fois, dois-je pardonner à mon frère lorsqu’il a commis une faute contre moi ?
Pierre en demandant à Jésus jusqu’à combien de foi, doit-on pardonner ; il nous montre, il présente et expose les limites du cœur humain.
*Oui, le cœur humain est un cœur qui se lasse, un cœur qui se fatigue, un cœur qui juge, un cœur qui calcule, mais surtout un cœur qui est au service de la loi.
Jésus n’entre pas dans cette considération humaine, il va au-delà, il change cette vue d’esprit en faisant resplendir l’amour.
Jésus n’entre pas dans cette considération humaine, il va au-delà, il change cette vue d’esprit en faisant resplendir l’amour.
Cette parabole nous permet de donner une image de la miséricorde divine.
Mes frères et sœurs, face à Dieu, nous sommes comme cet homme qui doit dix mille talents au Roi. Il va sans dire que nous ne pourrons jamais rembourser notre dette « envers Dieu ».. »
 
Le texte complet de l’homélie
A Mayenne, 17 jeunes et une adulte recevaient le sacrement de la Confirmation, la messe était célébrée par le Père Pierre Marie Perdrix qui a demandé à l’assemblée de prier « pour le don d’un nouvel évêque, successeur des apôtres, pour notre diocèse et pour toute l’Eglise. « 
En lien, le mot d’accueil et l’homélie du Père Pierre-Marie  « Comment ne pas te louer Esprit-Saint ! »
Nous n’avons bien sûr qu’un même baptême, mais nous pouvons prendre des
décisions complétement opposées.
« Toi qui es-tu pour juger le serviteur d’un autre ? » nous dit saint Paul
Père Jimmy 

(Photo d’illustration)

Messe anticipée  du 23ème dimanche du Temps ordinaire, samedi 16 septembre 2023 à Saint Martin de Mayenne

Homélie du Père  Jimmy : « la voie du pardon, ce n’est pas simple mais la voix du pardon nous conduit sur un chemin d’amour »
Le pardon est un chemin d’amour
Le passage du livre de Ben Sira le Sage que nous venons d’entendre nous parle d’un parcours, d’un long chemin, le long chemin de la vengeance vers le chemin du pardon. « Pardonne à ton prochain le tort qu’il t’a fait » Nous le savons tous,le pardon est loin d’être un acte facile.
Demander pardon à quelqu’un ce n’est pas toujours évident, car pour se faire, pour se dire alors il nous faut nous reconnaitre coupables, oui demander pardon, c’est reconnaitre notre petitesse. Et pour Ben Sira le Sage, c’est justement à cause de notre petitesse, de notre fragilité que Dieu nous traite avec indulgence. *Un peu avant ce passage Ben Sira affirmait :
« Le Seigneur est patient avec les humains et répand sur eux sa miséricorde. Il voit et sait combien leur foi est misérable, c’est pourquoi il pardonne sans compter. L’homme a pitié de son prochain, leSeigneur, lui, a pitié de toute créature
Le pardon est un chemin d’amour
Au temps de Jésus et aussi du temps de saint Paul, les divergences se manifestaient surtout autour des pratiques alimentaires.
Les chrétiens d’origines juives, très rigoureux sur le plan de l’alimentation ne comprenaient pas les autres chrétiens issus du paganisme, ces derniers se permettaient deslibertés qui pouvaient être pour les chrétiens d’origines juives, vues comme du laxisme. Et à l’inverse ceux qui étaient plus souples étaient tentés de ridiculiser la rigueur des autres.… »
 
Le texte complet de l’homélie
Le patrimoine religieux à l’honneur en ces Journées Européennes du Patrimoine : le rétable de l’église Saint Pierre de Vaucé
Le décalogue, les 10 commandements de Dieu à Moïse à l’église d’Ambrières 
« Nous nous retrouvons comme les premières communautés qui n’étaient pas encore christianisées, qui n’avaient pas encore entendu parler de Jésus-Christ.
Quel défi chers amis ! « 
Père Jimmy

Messe du  23 ème dimanche du Temps ordinaire, 10 septembre à 9h à Notre Dame d’Ambrières

L’Homélie du Père Jimmy : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même »Pas de reproches, pas de colère, pas de découragement, mais de la tendresse,
du défi, de l’amour, elle est là notre mission.
Le prophète Ezéchiel a une très belle mission, c’est un rôle de veilleur, de
guetteur :
« Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras
de ma part » Il sonne du cor chaque fois qu’un ennemi menace la ville.
Au VIème siècle avant Jésus-Christ, ce qui est la plus grande menace, c’est l’abandon de la religion donc la mort spirituelle.
« Lorsque tu entendras une parole de ma bouche, tu les avertiras de ma part » dit le Seigneur au prophète Ezéchiel.
Ces paroles nous rejoignent bien aujourd’hui. Par notre baptême, nous sommes
devenus des veilleurs, des guetteurs.
Je voudrais vous partager mon expérience de lundi dernier. Lundi, c’était la
rentrée.
J’ai eu la joie de rencontrer tous les élèves du lycée Don Bosco, classe
par classe, les secondes, les premières, les terminales. L’objectif était de me
présenter, que nous fassions plus amples connaissances, que les élèves sachent
qu’il y a un prêtre dans l’établissement. » …
Le texte complet de l’homélie Père Jimmy
5 baptêmes dans la paroisse  les 9 et 10 septembre !
En photo, l’acceuil de la famille d’Helga par le Père Jimmy, à Notre Dame d’Ambrières
« Demandons la grâce d’être fidèle au Christ malgré les embûches que nous rencontrons sur le chemin qui mène vers le Père »
Père Laurent
Avant l’homélie le Père Laurent a demandé des applaudissements.
Pourquoi ? Pour la joie d’une 2ème année dans le doyenné  et de voir, pour ce retour de la messe le dimanche à Ambrières, une « belle assemblée » !

Messe du  22ème dimanche du Temps ordinaire,3 septembre à 9h à Notre Dame d’Ambrières

L’Homélie du Père Laurent : « Prendre sa croix, c’est aussi accepter de vivre avec la douleur, la souffrance et les chagrins de la vie contre lesquels nous ne pouvons rien. »
« Dimanche dernier à la question que Jésus posait à ses disciples « Qui est le Fils de l’homme ? » nous avons eu cette réponse de Pierre « Tu es le Christ, le fils du Dieu vivant » et Jésus à la suite de sa réponse lui confie la charge de l’Eglise : « tu es Pierre et sur cette pierre je bâtirai mon Eglise.»
Autant Pierre reconnait en Jésus le Messie, autant il n’accepte pas le Messie tel que Jésus se présente : un Messie livré aux hommes, qui aura à souffrir, qui sera même tué … Pierre n’en revient pas, il ne comprend pas : « Dieu t’en garde, Seigneur ! cela ne t’arrivera pas ! »
Et Jésus de leréprimander durement et rudement : « Passe derrière moi Satan, tu es pour moi une occasion de chute : tes pensées ne sont pas celles de Dieu,mais celles des hommes. »
En fait Pierre est logique, il est tout à fait dans la pensée des hommes de son temps.Pour lui, comme pour ses
contemporains, le Messie c’est celui qui allait enfin rétablir la suprématie du Peuple Juif.
Jésus, dans l’Evangile dit très clairement vouloir faire la volonté de son Père, même si cela ne correspond pas du tout aux vues humaines de ses disciples et notamment de Pierre. Il leur annonce sa passion, sa mort et sa résurrection. »…
Le texte complet de l’homélie
L’assemblée dans la nef de l’église Notre-Dame d’Ambrières
 » Oui, ce n’est pas facile de professer sa foi. Oui, ce n’est pas facile d’avancer sur le chemin de Jésus Christ ; souvent, un chemin à contre-courant. »
Père Jimmy

 

Messe du  22ème dimanche du Temps ordinaire, dimanche 3 septembre à 10h30  à la Basilique de Mayenne

L’Homélie du Père Jimmy : »Non, ce n’est pas si simple que ça de se laisser transformer par l’Esprit si nous voulons rester fidèles au plan de Dieu.Quel est le dessein de Dieu ? Nous le savons bien, c’est le salut du monde. »
 
« J’aime bien le personnage de Pierre. Souvent, il est un peu en décalage, il est un peu perdu mais il est aussi très spontané avec Jésus. Souvent, il pense avoir compris, mais souvent il a compris à la manière des hommes et pas à la manière de Dieu.
Dimanche dernier, Pierre nous partageait sa profession de foi « Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. » Et Pierre a été complimenté par Jésus « Heureux es-tu Simon fils de Yonas : ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais mon Père qui est aux Cieux. »
Professer notre foi, ce n’est pas simple ; y rester fidèle, ce n’est pas simple non-plus. Il nous faut parfois beaucoup de courage pour professer notre foi, et l’on voit dans ce passage d’évangile qu’il en faudra aussi pour Pierre…
Pierre vient de professer sa foi et déjà Jésus lui soumet le programme qui doit suivre, Jésus lui dit ce qui va se passer. « Jésus commença à montrer à ses disciples qu’il lui fallait partir pour Jérusalem, souffrir beaucoup de la part des anciens, des grands prêtres et des scribes, être tué et le troisième jour ressusciter. »
 
Le texte complet de l’homélie Père Jimmy
La Basilique Notre Dame de Mayenne