Logo Paroisse-Saint-Martin-de-Mayenne-Moulay

Paroisse Notre-Dame sur la Varenne

Les homélies d’août à Ambrières

30 Août 2023

« Il s’agit de dire les données de la foi dans notre culture, avec ce que nous sommes et ce que nous ressentons. En un mot, il s’agit de ma relation étroite et privilégiée avec le Christ. »Père Laurent
(Photo d’illustration)

Messe anticipée du  21ème dimanche du Temps ordinaire samedi 26 août à Notre Dame d’Ambrières

Homélie du Père Laurent : « Au dire des gens, qui est le fils de l’homme ? »
« Pour vous qui suis-je ? » Belle question ! Imaginons qu’un jour quelqu’un, voire un ami très proche qui nous demande : « pour toi, qui suisje ? » Que répondrions-nous ? Nous serions sans doute très embarrassés dans la mesure où il n’est pas facile de mettre des mots pour dire avec justesse et précision ce qu’est pour nous un ami, un parent. Les mots sont souvent très insuffisants pour exprimer entièrement ce que nous connaissons d’une personne.
Inversement, imaginons-nous maintenant en train de poser nous-mêmes cette question à quelqu’un qui nous connaît bien :« pour toi, qui suis-je ? » Si dans les faits, on ne pose jamais cette question à un ami, c’est sans doute parce qu’elle nous paraît superflue et même déplacée.
Et pourtant, c’est cette question risquée que Jésus pose à ses amis.Mais puisqu’il est un maître en matière de communication, il va poser la question en deux temps. D’abord, il prépare ses disciples, en parlant de lui-même à la troisième personne, et en transposant la question de manière plus globale : « Au dire des gens, qui est le fils de l’homme ? »
Ainsi, les disciples n’ont pas à s’impliquer, il leur suffit de rapporter ce qu’ils ontentendu : les rumeurs et les interrogations qui commençaient à circuler parmi les gens. « …
 
Le texte complet de l’homélie
L’église Notre Dame d’Ambrières, côté cloître
« A la lumière de cette Evangile, comment faire grandir notre foi pour qu’elle devienne plus grande ?
En multipliant les actes de confiance, en multipliant les actes de charité , en multipliant les actes d’espérance et surtout, en accueillant la grâce de Dieu »
Père Pierre-Marie

Messe du 20ème dimanche du Temps ordinaire samedi 19 août à Notre Dame d’Ambrières et dimanche 20 août à la Basilique de Mayenne

Accueil et homélie du Père Pierre-Marie Perdrix

 

Accueil : Frères et sœurs, chers amis, »Réjouissons Notre Seigneur par la grandeur de notre foi.
Dans l’Evangile de ce jour, Jésus félicitera une païenne, une non juive, une cananéenne, en lui disant : « Femme, grande est ta foi, que tout se passe pour toi comme tu le veux ! ».
Que notre foi grandisse en la présence opérante du Seigneur se donnant dans sa Parole et dans son
corps eucharistique et appelant notre réponse engageante !
Que notre foi, en ce début de célébration, passe par le cri de la  cananéenne : « Prends pitié de moi, Seigneur, fils de David ». Prends pitié de nous !
Homélie : « Comment faire grandir notre foi pour qu’elle devienne plus grande ? »
Souvenez-vous l’Evangile de dimanche dernier avec cette parole de Jésus : « Confiance, c’est moi, n’ayez plus peur ».
Jésus nous invitait, au cœur de nos tempêtes extérieures et intérieures, à faire de la confiance, c’est à dire, la foi, l’événement de nos vies : vivre dans la confiance en Dieu, à faire de la présence de Dieu : « C’est Moi », l’événement de nos vies ; à faire de la libération de nos peurs l’événement de nos
vies : « N’ayez plus peur ».
 
Le texte complet de l’homélie
A Notre Dame d’Ambrières, Geoffrey et Lydie se sont unis devant Dieu. Le Père Pierre-Marie a célébré la messe de leur mariage
Au début de l’homélie, le Père Laurent a chanté le refrain de  « Le Seigneur fit pour moi des merveilles, Saint est son nom ! »

Messe de l’Assomption de la Vierge Marie, mardi 15 août à Notre Dame d’Ambrières

L’homélie du Père Laurent Ouattara : « …Durant toute sa vie,de l’Annonciation jusqu’au pied de la croix, Marie a su se rendre disponible aux appels de Dieu. A l’annonce de l’Ange Gabriel, elle va manifester sa disponibilité. « Voici la servante du Seigneur, que tout m’advienne selon ta Parole. »
« Frères et sœurs, chaque année, les chrétiens du monde entier se rassemblent dans les églises et surtout les lieux de pèlerinage pour fêter dans la joie, l’Assomption de Marie qui entre corps et âme dans la gloire de Dieu.
La fête de l’Assomption de Marie est le couronnement de toute l’histoire d’une jeune fille devenue servante de Dieu, puis Mère de Jésus et donc Mère de Dieu, et par là même devenue Mère des chrétiens.
Marie exulte dans son cantique :
« Le Puissant fit pour moi des merveilles Saint est son nom…Désormais toutes les générations me diront bienheureuse. » Bienheureuse parce que, comme le dit sa cousine Elisabeth remplie d’Esprit Saint : « Tu es bénie entretoutes les femmes et le fruit de tes entrailles est béni. »…
Le texte complet de l’homélie
En ce jour joyeux de l’Assomption de la Vierge Marie, qui monte vers le ciel le Père Laurent nous a tous invité à le rejoindre autour de la statue de la Vierge de Pontmain pour « le chant à Marie »
« Nous te saluons, ô toi Notre Dame, Marie Vierge Sainte que drape le soleil,Couronnée d’étoiles, la lune est sous tes pas.En toi nous est donnée l’aurore du Salut. »
L’église Notre Dame d’Ambrières-Les-Vallées

La messe anticipée du 19ème dimanche du Temps ordinaire, samedi 12 août à Notre Dame d’Ambrières

L’homélie du Père Laurent Ouattara : « au milieu de tous les tourments de cette vie, contrairement à l’affolement devenu chose courante dans nos sociétés, le croyant peut rester inébranlable. »
« Confiance ! C’est moi ; n’ayez plus peur ! »
Cette parole du Christ est l’une des plus belles de la Bible.
Là, se trouve condensé le secret d’une vie chrétienne réussie, une vie entièrement baignée dans la foi au Dieu toujours proche et protecteur.
Ainsi donc, pour mieux saisir la teneur et l’ampleur de cette phrase, il conviendrait que nous revisitions le contexte lointain de cette Parole afin de comprendre la frayeur et la détresse qui animaient les disciples au milieu des flots en furie.
Il faut également se souvenir des mentalités qui habitaient l’esprit des peuples de la Bible.
En effet, les abîmes marins font toujours peur parce qu’ils étaient censés contenir des monstres et des forces maléfiques menaçantes surtout quand les vagues étaient fortes.»…
Le texte complet de l’homélie

« Tu es là au cœur de nos vies. » A la fin de l’homélie, le Père Laurent a entonné ce chant suivi par l’assemblée, un moment de ferveur partagée

« Mes frères et mes sœurs, la bonne nouvelle de ce jour, c’est que nous ne devons pas nous laisser choir dans la peur et brouiller en nous les pistes d’une existence sereine. Jésus vient toujours à nous en marchant sur la mer qui est le symbole biblique des puissances du mal. » Père Laurent
La Basilique de Mayenne

Messe de la Transfiguration du Seigneur,  samedi 5 août à Notre Dame d’Ambrières et dimanche 6 août à la Basilique de Mayenne

 
L’homélie du Père Pierre-Marie : « osons rêver ensemble, une Eglise simple, pauvre, joyeuse, fraternelle, servante, toujours jeune, une Eglise qui s’empare des chantiers d’espérance pour notre temps »
« Chers amis, que d’exemples de transfigurations dans nos vies : je rentre de Bretagne, de l’île de Batz : passer d’une mer agitée, moutonneuse, avec du vent et de la pluie, à une mer calme, sous un ciel bleu, quelle transfiguration de la nature ! Passer d’adultes et de jeunes qui cassent dans les villes et dans les banlieux à 500000 jeunes à Lisbonne qui prient, qui se confessent et qui adorent le Seigneur, qui chantent et qui dansent, qui vivent l’Evangile de la joie, quelle transfiguration de la société !
Le mot Transfiguration est facile à comprendre. Il est composé du suffixe trans qui signifie au-delà, et de figuration ou figure ou visage. Le visage évoque un au-delà du visage. Quel est notre vrai visage ? Celui reposé du matin, celui fatigué du soir, celui concentré du travail, celui réservé aux conjoints, à la famille, aux amis, celui de la prière, celui de l’amitié. Quel est mon vrai visage ?
Le vrai visage de Jésus est celui qui révèle son identité profonde…« 
Le texte complet de l’accueil et de l’homélie
« Chers amis, quel est notre vrai visage ? Quel visage offrons-nous à
nos proches ? Ce visage peut être un miroir de l’âme ou un masque de
carnaval. Que notre visage soit notre témoignage. Ne restons pas
insensibles aux visages défigurés de nos frères. Soyons sensibles aux
visages transfigurés d’aujourd’hui »
Père Pierre-Marie