Un dimanche « en famille »

4 Juil 2023

 

« L’Eglise est une famille dans laquelle on aime et on est aimé ». Pape François

« Voyez comme il est grand l’amour dont le Père nous a comblés : Il a voulu que nous soyons appelés enfants de Dieu, et nous le sommes » (1ère Lettre de Jean 3.1).

Enfants de Dieu, enfants d’un même Père, s’il est une joie de nous rassembler pour célébrer ensemble chaque dimanche, la vie fraternelle vécue au sein de notre communauté, notre « famille paroissiale », est aussi une source de joie. La participation nombreuse et joyeuse au verre de l’amitié proposé à la fin des messes tous les dimanches du mois de juin, en a été une manifestation.

Il est toujours bon et agréable de multiplier les occasions de nous rencontrer, de nous connaitre davantage, de développer nos liens fraternels qui s’enracinent sur notre foi en Christ, socle commun.

Voici la 3ème année que nous passons un dimanche « en famille » en début d’été, avec la même formule : pique-nique après la messe, marche (6 km environ) avec pauses méditatives, temps de prière et goûter partagé.

Après un parcours de St Denis de Gâtines jusqu’à la chapelle St Joseph de Vautorte en 2021, un circuit autour de Notre Dame du Hec l’an dernier, nous étions cette année au hameau de Ste Anne de Marcillé.

Gentiment accueillis pour le temps du repas sous le préau de l’ancienne école, par la famille qui occupe maintenant ce lieu, nous avons marché ensuite, tantôt sur de petites routes, tantôt dans des chemins creux, dans un paysage vallonné offrant de jolis points de vue sur les champs de blé et le bois de Buleu.

Vous verrez sur les photos que notre petite famille paroissiale présentait bien toutes les tranches d’âge, l’âge des participants s’étalait en effet de 1 an à 85 ans !

Parce que Ste Anne, mère de Marie, grand-mère de Jésus, est souvent invoquée pour nous secourir dans nos soucis de famille, P. Pierre-Marie, nous a fait découvrir les liens au sein de la famille des Sts Louis et Zélie Martin, au fil des pauses spirituelles qui ont jalonné notre marche.

A partir de la correspondance familiale, nous avons été amenés à identifier les qualités de Louis et de Zélie et nous interroger sur notre propre pratique au quotidien.

La feuille de route (cliquer sur le lien) reprend en partie le contenu des interventions.

Au terme de notre marche, nous avons prié les vêpres ensemble dans la jolie petite église de Ste Anne et terminé par cette prière :

 

Ste Anne, bénis ma famille
Ma famille, ô sainte Anne est le cœur de ma vie.
C’est ma petite église. Veille sur elle et garde-la de tout danger physique et spirituel.
Dans ton foyer vivaient heureux Joachin, ton époux et la petite Marie. Plus tard, tu accueillis avec amour ton gendre, saint Joseph, et surtout ton Petit-Fils, Jésus, notre Sauveur.
Que ta famille nous inspire.
Fais grandir en nous l’accueil, le dialogue et le soutien mutuel. Qu’un amour profond nous unisse, parents et enfants.
Si ma famille est brisée par la séparation et le divorce, sois pour nous la sainte de la tendresse et conduis-nous vers Dieu dans l’espérance.
Sainte Anne, épouse, mère et grand-maman, bénis tous les membres de ma famille.
Garde-nous fidèles au Seigneur.
Rends-nous attentifs aux besoins d’autres familles et protège-les.
Amen.