Logo Paroisse-Saint-Martin-de-Mayenne-Moulay

Paroisse Notre-Dame sur la Varenne

L’homélie du 5 mai, 6ème dimanche de Pâques

6 mai 2024

Le psaume 97 « Chantez au Seigneur un chant nouveau »
La révérence devant l’autel 

Samedi 4 mai  2024 à St Georges Buttavent  et

dimanche 5 mai 2024 à Notre Dame d’Ambrières

L’homélie du Père Jimmy

« Chers amis, il y a des vérités qui sont bonnes à entendre et à réentendre. En voici deux que les textes nous offrent aujourd’hui – Dieu est amour ! c’est la première vérité, et la seconde – Dieu apporte la joie ! Comme il est bon dans ce monde qui marche souvent à l’envers de ré-entendre que notre Dieu est amour et que notre Dieu apporte la joie .
Dans les deux passages de saint Jean, on retrouve une vingtaine de fois le mot « amour ». Il ne s’agit pas pour autant de penser qu’au temps de Jésus, que tout baigne, que tout va bien au contraire, les communautés auxquelles s’adresse saint Jean sont en crises.
De faux prophètes essaient de les égarer sur la connaissance de Dieu. L’essentiel pour saint Jean est que Dieu est Amour ; revenir à l’essentiel : Dieu est amour, et tout amour humain vient de Dieu.
Dieu est amour, et tout ce qui est en vous est Amour vient de Dieu. A chaque fois que vous aimez, vous êtes en accord avec Dieu.
Alors chers amis, comment être, comment faire pour aimer comme Dieu aime ?
Avec Jésus, l’amour ce n’est pas l’indulgence.
Avec Jésus, l’amour ce n’est pas la sensiblerie.
Avec Jésus, l’amour ce n’est pas la tolérance.
Il nous faut regarder Jésus et suivre ses commandements.
Dieu est amour ! Dieu apporte la joie
Le premier des commandements, c’est la charité ; la charité qui est la vertu chrétienne par excellence. Réécoutons saint Paul dans sa lettre aux chrétiens de Corinthe :
« Quand je parlerais les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, je suis un airain qui résonne, une cymbale qui retentit.
Et quand j’aurais le don de prophétie, la science de tous les mystères et toute la connaissance, quand j’aurais même toute la foi jusqu’à transporter des montagnes, si je n’ai pas la charité,je ne suis rien.
Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n’ai pas la charité, cela ne me sert de rien »…
 
Le texte complet de l’homélie