Logo Paroisse-Saint-Martin-de-Mayenne-Moulay

Paroisse Notre-Dame sur la Varenne

L’homélie du 21 avril, 4ème dimanche de Pâques

22 avril 2024

Samedi 20 avril 2024 à St Martin de Mayenne et

dimanche 21 avril 2024 à Notre Dame d’Ambrières

L’homélie du Père Jimmy

Textes : Ac. 4,8-12 ; Ps. 117;1 Jn. 3, 1-2;Jn. 10, 11-18
« En recevant ce passage d’évangile du Bon Berger, j’ai pensé au psaume 23, que nous connaissons bien, il est souvent choisi lors des sépultures : « Le Seigneur est mon berger, rien ne saurait me manquer. » Ce verset nous dit bien la confiance en Dieu comme guide, comme protecteur, assurant que rien ne manquera à ceux qui ont foi en lui. Oui, c’est un verset plein de réconfort et d’assurance. Il y a aussi ce verset du psaume 95 qui peut nous rejoindre ce matin : « Oui, il est notre Dieu, nous sommes le peuple qu’il conduit, le troupeau guidé par sa main. »
Il faut bien se rappeler qu’à l’époque de Jésus, le troupeau était souvent la seule richesse de son propriétaire. Il y a plusieurs passages dans l’Ancien Testament où il est fait référence au « troupeau ». Dieu est comparé à un berger ; le troupeau, c’est le peuple d’Israël. Pour aujourd’hui, si le troupeau est considéré comme une richesse, alors nous pouvons oser penser que Dieu nous considère comme une de ses richesses. Et dans l’évangile de saint Jean, cette image du Bon Berger, c’est Dieu en son Fils Jésus qui connaît, qui rassemble ses brebis, qui rassemble son peuple.
« Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père. » Jésus est le Bon Berger qui nous guide et nous conduit vers le Père. Jésus connaît ses brebis, il les connaît chacune par son nom. Les brebis, elles, elles connaissent bien leur Bon Berger. Il n’y a pas de berger sans brebis et il n’y a pas de brebis sans berger. Il y a là une connaissance et une réciprocité, une connaissance et réciprocité d’amour.
« Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis. » Que de querelles, que de divisions déjà au temps de Jésus ! Jésus, en disant qu’il était le Bon Berger disait en faite qu’il était le Messie tant attendu, qu’il était le Sauveur tant espéré ; et cela, oui, a provoqué des querelles, des divisions parmi le peuple juif. Jésus ira jusqu’au bout, jusqu’à donner sa vie pour ses brebis, pour nous. Sa mort sera une victoire : victoire de l’espérance sur les craintes. Sa mort sera une victoire : victoire de la lumière sur les ténèbres. Sa mort sera victoire : victoire de l’amour sur la haine. Sa mort sera une victoire : victoire de la vie sur la mort.
Dans le livre de la Genèse (4, 9), Dieu interroge Caïn : « Où est ton frère ? » et Caïn répond : « Suis-je le gardien de mon frère ? » Nous sommes invités à une vraie conversion, à nous convertir chacun en gardien du frère, en bon pasteur, à prendre le temps nécessaire pour nous rendre disponible et à l’écoute du frère, de notre prochain. Est-ce que je suis le gardien de mon frère… tous les jours… tout le temps ?
Interrompre un projet important en cours pour aider un ami. Donner à l’autre quelque chose à laquelle je tiens car il en a plus besoin que moi. Prendre du temps et donner de sa personne pour aider, pour écouter, pour relever, pour servir, pour enseigner, pour annoncer. Prendre du temps et donner de sa personne pour aimer.
 
Chers amis, en cette journée mondiale de prière pour les vocations, nous sommes appelés à être les témoins du Seigneur, ici et maintenant. Prions pour que « le maître de la moisson envoie des ouvriers pour sa moisson. » (Lc. 10, 2)
Prions pour les vocations à l’union conjugale enraciné dans le sacrement du mariage.
Prions pour tous les vocations religieuses.
Prions pour les diacres, les évêques, les prêtres.
Prions avec le Pape François :
« Père infiniment saint, tous Tes enfants sont appelés par Toi à être saints, mais il en est que Tu invites à imiter plus étroitement la vie de ton Fils ; accorde à ceux que Tu veux Te consacrer d’être dans ton Eglise et pour le monde les signes du Royaume à venir. Amen. »

(Photo d’illustration)