Logo Paroisse-Saint-Martin-de-Mayenne-Moulay

Paroisse Notre-Dame sur la Varenne

L’homélie du 18 février à Notre Dame d’Ambrières

19 février 2024

Le Père Pierre-Marie a présidé la messe du 1er dimanche de Carême et rappelé que 16 catéchumènes adultes de notre diocèse sont appelés au baptême par Mgr Dupont ce dimanche 18 février 2024. et vivent la célébration de l’Appel décisif durant la messe à la Cathédrale

 

Messe du1er Dimanche de Carême

L’homélie de Daniel Ruault

 

« A notre entrée en Carême mercredi dernier, la parole de Dieu nous invitait à l’aumône, la prière, le jeune. Aujourd’hui c’est la première étape de montée vers Pâques à la suite du Christ.
De la parole que nous avons entendue, je voudrais retenir l’alliance, le baptême, le chemin :
L’Alliance, c’est l’initiative que Dieu prend pour établir une relation d’Amour avec son peuple, avec chacun de nous.
Au cours de l’histoire, Dieu a multiplié les alliances avec les hommes et il les a formées dans l’espérance du salut. Le Premier testament est le récit mouvementé de cette alliance, souvent rompue par l’homme mais sans cesse renouvelée par Dieu.
L’arc-en-ciel en est le signe. Après le déluge, il apparaît au milieu des nuages. Il rétablit le lien entre le ciel et la terre, entre le soleil et la nature, entre Dieu et les êtres vivants……
Avec l’entrée de Jésus dans notre humanité, cette alliance revêt un caractère définitif et chaque célébration Eucharistique est le signe de cette alliance nouvelle et éternelle. Pour nous, elle est donc toujours d’actualité. Dieu ne cesse jamais de venir en aide à toutes les personnes pour qu’elles le cherchent et puissent le trouver !!!
Pourtant nous avons vécu le carême 2020 d’une façon déstabilisante. La covid 19 est passée par là. Certains ont dit : «  C’est bien difficile de croire aujourd’hui que Dieu nous vient en aide. Il semble nous avoir oubliés ou abandonnés.
L’épidémie faisait des ravages, l’espoir était minime, la souffrance qu’elle provoquait, touchait principalement les personnes les plus fragiles, les sans-abris, les sans-travail. Cela renforçait l’isolement des personnes seules, âgées. Les Eglises étaient fermées ???
Où est-il-ton Dieu, il est là dans les élans de solidarité, dans les gestes de fraternité, dans les mails échangés, dans les dons offerts, dans les sourires qui ont traversés les masques. Non, Dieu n’a pas rompu son alliance. Entre les nuages qui assombrissent  notre vie, il laisse passer les signes visibles de sa présence. »…
Le texte complet de l’homélie
A la fin de l’office, 9 sacs de livres Carême du Biblio’ Bus de Mayenne ont été  proposés, avec des livres sur les saints, des recueils de prières, des revues..à lire jusqu’au 20 avril
Une belle habitude,un échange à la Maison paroissiale :  le Père Pierre-Marie à la rencontre de paroissiens