Logo Paroisse-Saint-Martin-de-Mayenne-Moulay

Paroisse Notre-Dame sur la Varenne

L’homélie du 12 mai à 10h30, 7ème dimanche de Pâques

14 mai 2024

« C’est à nous les croyants qu’est confié ce trésor que nous devons transmettre, dont nous devons témoigner. »
Père Jimmy 
(photo d’illustration)
La Basilique Notre Dame de Mayenne

A 10h30, à la Basilique de Mayenne

L’homélie du Père Jimmy

« A travers le récit que nous venons de recevoir, Jésus poursuit sa prière «Ta parole est vérité. »
La vraie question est : mais où chercher la vérité ? Notre époque semble souvent avoir un problème avec la vérité. Bien souvent
la vérité n’est ni recherchée, ni estimée, ni valorisée. On se laisse parfois emporter par l’immédiateté du sentiment, du spectacle, de la communication.
Je parlais dans mon homélie de dimanche dernier du relativisme « Mon Père, on baptise le petit mais, après, c’est lui qui choisira s’il doit faire sa Communion ou pas, sa Profession de foi, ou pas, sa Confirmation ou pas
« Nous, mon Père, on ne baptise pas notre enfant, c’est lui qui choisira lorsqu’il sera grand… »
Chers amis, je vous pose cette question « est-ce que Jésus est important pour nous ? est-ce que Jésus fait partie de notre vie ? est-ce que nous sommes imprégnés du Christ dans notre vie ?
Si la réponse est oui, alors nous avons le désir de transmettre Celui qui habite notre être, notre cœur. Si la réponse est oui, alors nous avons le devoir de transmettre Celui qui habite notre être, notre cœur.
Chers amis, Jésus Christ, ce n’est pas du spectacle, ce n’est pas de la Com. Jésus Christ, c’est celui sur qui je peux m’appuyer, je peux compter. Jésus Christ est vrai, il est la vérité et une société sans Jésus Christ Dieu conduit à un monde déboussolé, à un monde toujours plus virtuel, toujours plus déconnecté du réel.
« Je sais en qui j’ai mis ma foi » nous dit saint Paul dans la seconde lettre à Timothée (2 Tm.1,12) »
  • Je crois en l’amour de dieu, je crois qu’il m’aime d’une façon personnelle et inconditionnelle, et ça ne n’est pas du sentiment, du spectacle, de la Com’ 
  • Je crois que nous sommes tous pêcheurs, et que nous ne pouvons pas nous sauver par nous-mêmes. Mon salut est le fruit de la miséricorde de Dieu ; et ça ce n’est pas du sentiment, du spectacle, de la Com’. »…
 
Le texte complet de l’homélie