Divine miséricorde

31 mars 2024

Une semaine après Pâques, nous fêtons le dimanche de la Divine Miséricorde.
Cette fête a été instituée par st Jean-Paul II en 2000 lors de la canonisation de sainte Faustine.

Ste Faustine a reçu du Christ l’invitation à prier la Neuvaine de la Miséricorde.
Elle présente au Christ Miséricordieux l’humanité toute entière, avec une intention particulière chaque jour.
Jour 1: l’humanité entière, les âmes des pécheurs
Jour 2 : les âmes sacerdotales et religieuses
Jour 3 : les âmes pieuses et fidèles
Jour 4 : les âmes des païens et de ceux qui ne connaissent pas encore Jésus
Jour 5 : les âmes des hérétiques et des apostats
Jour 6 : les âmes douces et humbles et celles des petits enfants
Jour 7 : les âmes qui honorent et glorifient particulièrement la miséricorde de Jésus
Jour 8 : les âmes du purgatoire
Jour 9 : les âmes froides

Toutes ces âmes sont invitées à goûter à la miséricorde de Dieu.
Chaque jour, une prière spécifique est proposée, suivie d’un chapelet à la miséricorde divine

Le chapelet de la miséricorde divine se prie sur un chapelet ordinaire, sa composition a également été transmise à sainte Faustine par le Christ :

. Un Notre Père, un Je vous salue Marie et un Je crois en Dieu.

. Sur les grains du Notre Père, dire :
« Père éternel, je t’offre le corps et le sang, l’âme et la divinité de ton Fils bien-aimé, notre Seigneur Jésus-Christ, en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier ».

. Sur les grains du Je vous salue Marie, dire :
« Par sa douloureuse passion, sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier ».

. Finir le chapelet en disant à trois reprises :
« Dieu saint, Dieu fort, Dieu éternel prends pitié de nous et du monde entier »

Le temps liturgique dédié à cette neuvaine sont les 9 jours qui précèdent le dimanche de la Divine Miséricorde, débutant le vendredi saint.
Elle peut néanmoins être priée tout au long de l’année. Il n’est pas trop tard pour démarrer…

Cette démarche de prière nous aidera à garder l’Espérance et à faire davantage Confiance au Seigneur, tout particulièrement aujourd’hui, au travers les évènements douloureux de notre monde et de nos sociétés.

Le Christ a dit à Ste Faustine : « L’humanité ne trouvera pas la paix tant qu’elle ne se tournera pas avec confiance vers ma Miséricorde. Par tes prières, tu vas obtenir la miséricorde pour le monde. »

Notre-Dame de Pontmain nous dit également « Mais priez mes enfants »…

Pour aller plus loin